Une recette orientale mondialement appréciée!

Le couscous est un plâts délicieux auquel chacun peut apporter des modifications.

Le couscous est un plat convivial qui est un plaisir à préparer, seul ou en équipe. Il y a de très nombreuses recettes et variantes de ce met qui circulent par le bouche à oreille depuis son invention et chacun peut avoir sa propre version. Voyons donc ensemble une de ces recettes, c’est un plat très simple à réaliser et qui ne prendra qu’une heure de votre temps, c’est donc une recette parfaite pour les débutants qui veulent apprendre à cuisiner pour des raisons de santé ou pour le plaisir.


La recette du couscous au poulet

On devrait dire les recettes du couscous car il y a un éventail de variations mais simplifions les choses en nous concentrant sur un couscous basique et traditionnel:

Les ingrédients d’un couscous classique à la viande blanche pour six personnes:

  • 1 oignon
  • 250 g de carottes
  • 250 g de navets
  • 250 g de courgettes
  • 3 tomates
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • ½ céleri
  • 1 boîte de concentré de tomates
  • 6 morceaux de poulet
  • 6 merguez
  • 1 grande boîte de pois chiches
  • 1 grande boîte de tomates pelées
  • 1 cuillerée à café d’harissa
  • 3 cuillerées à soupe d’épices à couscous
  • poivre, sel
  • 2 pincées de safran
  • 2 cubes de bouillon de boeuf
  • 1 litre d’eau
  • 600 g de semoule

La préparation du couscous:

Ressortez la cocotte en fonte de votre grand-mère car elle donnera un moelleux incomparable à la viande et aux légumes. En attendant de la mettre sur le feu, lavez soigneusement les carottes, les navets, les tomates, les poivrons et le céleri sans les feuilles. Découpez tous les légumes en dés puis mettez la cocotte à chauffer, versez l’huile d’olive, une fois qu’elle est chaude placez les morceaux de poulet que vous aurez au préalable salé et poivré, faites-les dorer en les retournant régulièrement.

Quand le poulet est bien doré, ajoutez 1 litre d’eau, les cubes de bouillon de boeuf, le concentré de tomates, les carottes, les navets, les tomates, les poivrons et le demi céleri. Saupoudrez le tout avec les épices à couscous et pour finir ajoutez l’harissa, mélangez délicatement le tout en évitant d’écraser les morceaux de poulet, goûtez la sauce sans vous brûler et accommodez à votre goût en ajoutant du sel et du poivre, recouvrez et laissez mijoter pendant 25 mn.

Durant ce temps de cuisson, lavez les courgettes et découpez-les en cubes, mettez à égoutter les pois chiches, mettez tout l’ensemble dans la cocotte au bout des 25 mn et continuer à faire cuire le tout encore 10 mn, après cet interval de temps le plat sera prêt à être consommé. Pour finir, il ne restera plus qu’à faire cuire les merguez dans une poêle ou les faire griller sur un barbecue, les merguez sont meilleures quand elles sont cuites à part mais c’est selon les goûts de chacun. La semoule en grains moyens peut ensuite être préparée afin d’être servie avec le couscous.

Un plat succulent.

La manière d’accommoder la couscous recette est multiple, elle est faite avec du poulet, de la dinde, de l’agneau, des boulettes de boeuf ou sans viande pour les végétariens, beaucoup d’autres viandes peuvent être utilisées selon le pays où ce plat sera consommé. C’est un met délicieux universel, plébiscité par les adultes mais aussi par les enfants. Il est facile à préparer et si les règles de la diététique sont respectées c’est-à-dire privilégier plutôt les viandes blanches, éviter les merguez et avoir la main légère sur les matières grasses durant la préparation, il peut être intégré à un régime.

Le couscous est un plat convivial qui est un plaisir à préparer, seul ou en équipe. Il y a de très nombreuses recettes et variantes de ce met qui circulent par le bouche à oreille depuis son invention et chacun peut avoir sa propre version. Voyons donc ensemble une de ces recettes, c’est un plat très simple à réaliser et qui ne prendra qu’une heure de votre temps, c’est donc une recette parfaite pour les débutants qui veulent apprendre à cuisiner pour des raisons de santé ou pour le plaisir.



Camper en pleine nature : quelques conseils utiles !

Vous êtes un amoureux de la nature et vous voulez profiter de la joie du camping ? Si vous n’avez pas encore dormi à la belle étoile et encore moins en pleine nature, notez qu’il existe un certain nombre de précautions à prendre.  Le but n’est pas de vous dissuader, mais plutôt de vous aider à faire en sorte que votre première expérience de camping soit inoubliable. Sans plus tarder, voici quelques conseils utiles pour réussir votre premier camping.

Ne campez pas seul

Si c’est votre première expérience de camping, ne la vivez pas tout seul. La réalité est parfois différente de ce qui est dit dans les livres qui parlent de la nature. Invitez un proche à vivre l’aventure avec vous. Ainsi, vous aurez plus de courage et prendriez du plaisir à dormir à la belle étoile. Si vous persistez à partir tout seul, vous paniquerez dès qu’un problème se présente. De plus, vous n’aurez personne à qui parler et vous vous ennuierez plus rapidement. En revanche, si vous êtes accompagné dans cette aventure, vous ferez face à tout et dans la bonne humeur. Pensez-y !

Choisissez bien l’endroit

Pour un premier camping, choisissez bien l’endroit où vous voulez passer la nuit. Trouvez un coin paradisiaque, car votre objectif principal est de renouer avec la nature. Ainsi, non seulement vous pourrez contempler la  beauté du lieu le jour, mais vous profiterez également de son charme à la nuit tombée.  Sachez que la nature dévoile toute sa beauté dans la nuit étoilée.  Vous pouvez même en profiter pour prendre des photos si vous avez un APN de qualité.

Évitez la saison de pluie

Si votre envie de faire un camping coïncide avec la saison de pluie, patientez, car camper en pleine nature avec la pluie n’est pas très réjouissant. Attendez le printemps pour profiter à fond de cette aventure.  Au printemps, la nature dévoile toute sa splendeur et dormir dehors est une expérience unique. Vous pourrez en profiter pour contempler les merveilles que vous offre la nature. N’hésitez pas à immortaliser ce moment, car chaque spectacle offert par la nature est unique.

Equipez-vous comme il le faut

Campez en pleine nature ne signifie pas forcément faire une croix sur le confort de son nid douillet. Au contraire, veillez à votre confort et pour cela, emportez ce qui est nécessaire : tente, matelas,  sac de couchage, lampe, etc. Encore une fois, faites-vous accompagner, car c’est toujours bon de faire les choses à deux. Vous pouvez vous partager les bagages et n’hésitez pas à venir  en voiture si la route est praticable. Évitez de vous prendre la tête et facilitez-vous la vie au maximum.

Sachez apprécier ce que la nature vous offre

Si vous être un amoureux de la nature, il est totalement inutile de vous dire d’apprécier le spectacle de la nature. À la nuit tombée, surveillez le comportement des plantes, des insectes et tous les êtres vivants que vous découvrirez lors de cette aventure nocturne. Admirez les plantes nocturnes  qui dévoilent leur beauté tandis que leurs sœurs diurnes dorment. Les lucioles et autres insectes luminescents offrent un spectacle de lumière inouïe.

Prenez un livre (ancien de préférence avec vous) !

Un grand plaisir de l’évasion en nature est de retrouve run peu de temps pour se plonger avec délectation vers un nouvel univers littéraire et découvrir des livres que l’on aurait pu oublier. L’essentiel étant de retrouver un bon livre ancien, des portes sombres peut-être qui puisse nous permettre de retrouver le plaisir de la lecture loin des agitations permanentes de la ville.

Une bibliophilie pour les amoureux du grand air

Découvrir ces auteurs nous permets de pousser un peu la porte sombre qui semble se dérober à nous constamment. La librairie ainsi offerte nous permet d’explorer des registres que nous en connaissions pas.

De Natura Libris

Explorons ensemble la littérature sombre et occultes des livres anciens ensemble.